Cette imposante pièce baroque au décor foisonnant témoigne de la maîtrise des orfèvres anversois du 17e siècle, parmi lesquels Thomas Lissau, auteur de cet ostensoir. La nature et la «monumentalité» de l'objet correspondent au développement du culte de l'adoration de l'Hostie né dans le courant de la Contre-Réforme. La représentation du groupe de la Visitation sur le pied renseigne sur l'origine de l'ostensoir, offert par la famille anglaise qui avait financé l'église boulonnaise dédiée à Saint-Françoisde- Sales, l'un des fondateurs de cet ordre religieux au 17e siècle.

Calice Poussielgue-Rusand,1850

Crypte de la basilique Notre-Dame de Boulogne-sur-Mer
Collection d'art sacré Ostensoir,
Thomas Lissau, 1667
argent doré
CMH

 

Nous contacter