Ce chapiteau dont une seule face subsiste est doté d’une iconographie entièrement vouée à la figure emblématique du lion, animal omniprésent du bestiaire médiéval.

Le traitement de la sculpture plaide en faveur d’une datation de la fin du 11e siècle et témoigne d’une parenté stylistique avec l’Angleterre.

Le chapiteau aux lions, 11e siècle

Crypte de la basilique Notre-Dame de Boulogne-sur-Mer
Collection lapidaire
Chapiteau roman provenant de l'ancienne église Notre-Dame 11e siècle

 

Nous contacter